13 rue Basse
14000 CAEN
02 31 38 22 69
12 Place de la Défense, Maison de la Défense
92974 PARIS LA DÉFENSE
06 26 57 43 85

Actualités

Le henné et ses dérives


vendredi 3 août 2018

Durant la période estivale, nombreux sont ceux qui se tournent vers le tatouage éphémère à base de henné noir. Cependant, peu d’entre eux sont informés que cette méthode de tatouage corporel peut provoquer des allergies conséquentes et parfois irréversibles dans certains cas. Un sujet qui a retenu l’attention de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) qui s’est penchée sur celui-ci.

En effet, le henné est associé aux rituels ancestraux qui consistent à appliquer une pâte de henné sur l’épiderme avec des formes géométriques complexes et associées à des idéogrammes traditionnels. Le procédé permet de disposer d’un tatouage éphémère qui s’estompe avec le temps de 2 à 4 semaines selon l’épiderme.

Ces tatouages au henné se sont démocratisés en été, les clients peuvent ainsi profiter d’une décoration corporelle sur une durée limitée qui permet d’effacer toutes traces de tatouage à la rentrée et de bénéficier de plusieurs motifs plutôt qu’un seul à vie. Les vacanciers peuvent se faire tatouer sur la plage, lors des événements et rassemblements estivaux ou encore sur les marchés.

 

Actu - henné noir

 

En ayant réalisé des analyses sur les pâtes de henné utilisées, l’ANSM a dévoilé que les professionnels proposant ce type de prestation peuvent parfois utiliser de la pâte de mauvaise qualité où l’ajout de paraphénylènediamine (PPD) favorise la tenue du henné noir sur une plus longue période. Il est donc préférable de recommander à vos clients de s’adresser à des professionnels du tatouage ou des spécialistes du henné qui maitrisent la composition des pâtes de henné.

La PPD retrouvée dans les produits tels que les teintures de cheveux ou de textile peut provoquer des eczémas si elle dépasse la limite autorisée par les autorités soit 6% de concentration du produit. Cependant celle-ci n’est pas autorisée dans les produits de tatouage comme la pâte de henné, son ajout est illégal. De fait, il peut provoquer des réactions allergiques irréversibles avec hospitalisation et peut s’étendre sur l’ensemble du corps en quelques heures ou quelques semaines après la réalisation du tatouage. Il est nécessaire en cas de réactions cutanées de se tourner très rapidement vers un médecin et de conseiller à vos clients d’éviter tout tatouage auprès de professionnels qui ne connaissent pas la composition de leur pâte de henné noir pour éviter tout risques de danger.

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12832?xtor=EPR-100

 

Ajouter un commentaire

captcha Générer une autre image

Commentaires

Aucun commentaire