13 rue Basse
14000 CAEN
02 31 38 22 69
12 Place de la Défense, Maison de la Défense
92974 PARIS LA DÉFENSE
01 72 75 72 10

Actualités

D'après le site officiel du Service Public, il est établi que tous mineurs voulant réaliser un acte de piercing doit au préalable obtenir le consentement écrit d'un parent ou d'un tuteur légal.

« La pratique est interdite sur un mineur sans le consentement écrit d'une personne chargée de l'autorité parentale. »

 

 

De plus, il est indispensable pour un professionnel qui souhaite s'installer de réaliser une formation d'hygiène et salubrité avant la pratique de son activité. Le gouvernement rappelle également qu'il est nécessaire de présenter l'attestation de formation dans un espace où elle sera visible de tous.

« Le professionnel qui réalise le piercing doit :

○    avoir suivi une formation aux conditions d'hygiène et de salubrité,
○    afficher cette attestation de formation dans le lieu de réception de la clientèle,
○    déclarer son activité auprès de l'Agence régionale de santé (ARS). »

 

 

Lors des formations hygiène et salubrité, nous abordons également les bases des bonnes pratiques pour la réalisation du piericng. Nous vous formons et vous accompagnons pour l'apprentissage des gestes d'hygiène à respecter (champs stérile, mise de gants, ...). L'IFEP met un point d'honneur à ce que chaque stagiaire puisse pratiquer car c'est une étape indispensable pour reproduire les gestes convenablement et corriger les erreurs qui sont courantes lors du démarrage de l'activité. Nous proposons également des stages pour mettre en pratique ce que vous avez appris.

« Réalisation du piercing
Le professionnel doit réaliser le piercing dans une pièce dédiée à cette opération, à l'exclusion de toute autre activité (espace de vente, par exemple). Cette pièce doit être nettoyée tous les jours et les surfaces utilisées doivent être désinfectées entre chaque client.

Le professionnel doit retirer ses bijoux et porter des gants stériles. Les gants sont changés entre 2 clients. Ils sont également changés, pour un même client, chaque fois que le professionnel est amené à toucher tout objet étranger à la réalisation du tatouage et en cas de perçages successifs sur des zones corporelles différentes.

Il doit préparer la zone à percer en utilisant un antiseptique.
Il doit utiliser des pinces stérilisées et à usage unique.
La table de travail doit être désinfectée, équipée d'un champ stérile à usage unique. »

 

 

Si aucun de ces prérequis n'est respectés, cela vous engage en tant que professionnel à payer des sanctions financières. Nous vous rappelons donc l'importance de respecter les règles d'hygiènes et de salubrité en vigueur, de pratiquer l'acte de piercing dans les meilleures conditions pour offrir des prestations sécurisantes et de qualité à vos clients. Même pour les professionnels d'expériences, il existe des formations adaptées pour faire le point sur les bases d'hygiène parfois oubliées.

« En cas de non-respect des règles, le professionnel peut s'exposer à une amende de 1 500 €, voire davantage en cas de récidive. »

 

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F22481
 

 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Aucun commentaire